Comment j’ai vécu Venise

 

Me voilà de retour de Venise, que d’émotions…

Nous sommes partis quatre jours, et avions opté pour le bus avec une compagnie bien connue (mais que je ne citerai pas car nous avons été très déçus), 13 heures de trajet c’est sûr c’est très long et fatiguant, mais ce fût bien vite oublié quand nous avons pu franchir les portes de la ville…

venise1

 

Nous avions rendez-vous avec notre hôte à la célèbre place Saint-Marc; en sortant du bus, nous avions compris qu’il y avait trois kilomètres à parcourir pour nous y rendre. Vaillants que nous sommes (ou naïfs) nous nous sommes dis que c’était easy et que nous les ferions à pied. Haha ! Mais Venise mes petits, c’est un vrai labyrinthe, voir une épreuve quand il est midi, qu’il fait 38° et qu’il y a foule dans chaque ruelle…Il faut savoir suivre son instinct, et s’enfoncer là où il a le moins de monde pour contourner un axe indiqué qui serait trop bondé.

venise2

 

Il y avait des panneaux indiquant « per san marc » partout, nous avons donc tenté de les suivre plutôt que de nous procurer une carte, mais au bout de 2h de marche, harassés, on s’est un peu demandé pourquoi c’était si long et si en nous faisait pas un peu tourner en rond…

Puis finalement, un peu par hasard, nous avons enfin trouvé la fameuse place !

venise3

Que c’est grand ! Et il y a de la musique, du bruit, des odeurs de pizza dans l’air… Pour nous récompenser nous allons prendre notre premier repas (nous n’avions rien avalé depuis le dîner de la veille), et ici contrairement en France, on peut aisément se pointer à 14h30 pour commander (et à n’importe quelle autre heure d’ailleurs); je prends donc une pizza végétarienne : oups, mauvaise pioche ! La pâte à pizza était dur comme un morceaux de carton, et la garniture n’avait pas vraiment de goût, j’étais un peu déçue, mais pas tellement surprise : il fallait bien que ça arrive, on m’avait prévenu que beaucoup de restau du centre ville étaient onéreux et pas très bon, des attrape-touristes en somme. Mais rien ne pouvait entamer ma motivation ;)

Je suis épatée par l’architecture, c’est tellement fin, de la vraie dentelle ! Et je suis agréablement surprise : depuis longtemps j’entends dire que Venise « pue » les égouts, la vase, les algues… Et ici que nenni malgré la chaleur ! Notre repas avalé, nous nous rendons à la location qui est au sud de l’Ile afin de déposer nos affaires et enfin aller flâner à notre guise dans la cité…

venise4

venise5

 

 

Ici, ce sont surtout les couleurs qui accrochent le regard, ces murs un peu décrépis par endroits, la valse des draps colorés au travers des rues, les gens qui se parlent de loin, les gamins qui jouent au ballon sur les petites places, les magasins qui restent ouvert jusqu’à 21h, le bruit des cygales et des bateaux dans les canaux… Venise c’est une ambiance chaleureuse, une toile colorée…Sur fond de ciel bleu, qui se reflète dans les veines d’eau de la cité.

venise7venise8venise9venise10

J’ai pris un millier de photos, c’est très difficile d’en sélectionner pour cet article !

Venise  c’est aussi la biennale d’art contemporain (56ème édition cette année) qui se divise en pavillons (sections) par pays.

Nous les avons presque tous fait, il y en avait tant !! Je vous mets la sélection de ceux que j’ai préféré.

Le pavillon Japonais, représenté par l’artiste Chiharu Shiota et son oeuvre « key in the hand », plus d’un million de clefs suspendues de façon onirique dans une salle, avec au milieu une barque mystérieuse…

venise11venise12

le Pavillon Russe et particulièrement cette oeuvre colossale d’Irina Nakhova, avec cette tête géante cousue, à l’intérieur une animation vidéo, le regard du pilote bouge. Surprenant !

venise15.jpg

Herman de Vries, artiste venant des pays-bas; j’ai aimé ses herbiers et son champs de roses…

venise16venise17

 

Le pavillon Australien représenté par Fiona Hall, et ses œuvres tirées de la nature…

 

Pavillon arménien : un cabinet de curiosités géant !!

venise21

 

venise22
Et dans le jardin du parc arménien, des mues de cigales figées dans les arbres…

A L’arsenal, qui est un immense bâtiment, il y avait plusieurs artistes regroupés, parmi eux :

venise23venise24

venise25

Gros plan d’une des oeuvres dessinée de QIU Zhijie

screen shot de l’oeuvre vidéo de Yu Lang,venise26

ET LE PETIT BONUS

Au pavillon Anglais, que je n’ai pas trouvé très original, des policiers locaux tout à fait absorbés à faire des photos des sculptures… lol :D

venise27

Je marque ici la fin de la parenthèse sur la biennale, un événement exceptionnel à vivre…

Et j’en reviens à Venezia ! 

Nous avons pu visiter le Palais des Doges, dans lequel on trouve une reconstitution de la guerre 14-18 en Italie, on peut également visiter les anciennes prisons reliées par le pont des soupirs (appelé comme ça à cause du soupir que poussaient les prisonniers lors de sa traversée, rien de romantique, donc !). Mais on visite surtout le palais pour lui-même : immenses peintures, escaliers à 24 carats, sculptures, armurerie…

venise28
Le palais des Doges

 

venise29
Mignonne petite boite à lettres…Servant à dénoncer quelqu’un pour un méfait et pouvant ainsi le condamner !

 

venise30
Couloir de prison
venise31
Le célèbre pont des soupirs appelé ainsi car les prisonniers soupiraient en passant dessus car après ça ils ne verraient plus la lumière du jour…Il est couvert pour éviter qu’un prisonnier ne saute durant la traversée…

 

venise32

.

Mais ce que j’ai préféré, c’est le palais (différent du palais des Doges, il se trouve à l’autre bout de la place) qui abrite désormais le musée archéologique ! Je me verrai bien en princesse là-dedans :p
venise36

 

venise39

 

…Sinon Venise c’est aussi une toute autre ambiance la nuit… Où tout est calme, voir désert… Où les couleurs et l’eau changent…

venise40

venise41

venise42

venise43

venise44

venise45

On peut alors se restaurer à la fraîche, notamment chez Bacarandino, où ils proposent de nombreux plats végé et végan pas plus chers que les plats omnis d’un restaurant « normal », un bonheur !

Ou si vous voulez manger sur le pouce, il y a cette épicerie végétarienne qui fait des plats à emporter très bon et pour une somme très correcte (près du Giardini)  :

venise48

Pour m’alimenter, j’ai opté pour des » pasta alla verdure sin carne sin fromaggio », des pizzas végétariennes, une fois un couscous végétarien,…J’avoue que parfois on faisait deux trois restaurants avant d’en trouver un qui pouvait servir ce genre de choses, sinon c’était malheureusement « ensalada alla pomello » (salade-tomate…), comme dans beaucoup d’endroits !

Si vous voulez manger une glace sans lait ou un sorbet : la mela verde, une excellente adresse !

venise49

Venizia est une ville très jolie, pleine de recoins : il vaut mieux donc emporter une carte pour les urgences, mais ne pas s’en servir pour se promener , car c’est comme ça que l’on tombe sur les plus beaux coins…

Si vous voulez vraiment prendre le vaporetto (leur système de bateaux-transports en commun), je vous conseille d’acheter une billet pour 2 jours en illimité, ça revient moins cher et ça permet, en fin de journée quand vos pieds sont douloureux par exemple :p de le prendre du pont Rialto jusqu’au Giardeni, les bâtiments qui défilent sous les yeux lors de ce parcours son sublimes ! Mettez-vous dehors si possible, car à l’intérieur ça n’est pas supportable…

venise50

venise51

venise52

venise54
Je me demande si parfois en rentrant chez eux les gens ça leur arrive d’échapper leurs clés dans l’eau ?

Quitte à prendre ce transport, rendez vous également sur les îles plus petites en face : c’est tout aussi joli, la foule en moins ;)

Pour notre part, il était naturellement hors de question de prendre une gondole, on trouve ça un peu cheap…( et puis c’est tout simplement hors de prix !!!)

venise55

Et comme je vous aime bien, je vous mets un SECOND BONUS

Lors de nos pérégrinations, on a pu voir comme vous vous en doutez, pas mal d’oeuvres classiques… Certaines nous ont vraiment interpellées, et on a décidé pour plaisanter (nous ne remettons donc pas du tout en question la qualité de l’oeuvre !!) de les réinterpréter à notre sauce. Je vous partage donc notre galerie du « fun art » !

venise56
L’homme Burger…

 

venise57
Partie de bowling avec un crâne.

 

venise58
Le mec qu’à pas de chance #1
venise59
Le mec qu’à pas de chance #2

 

venise60
Seigneur bénissez cette sainte patate.
venise61
Être parent le dimanche matin.
venise62
Bataille de papier toilette ou le bisutage de Jésus
venise64
Attention, sol glissant.
venise65
Concours d’atrocité « check man hop : sans visage ! » « Ouin pas mal mais check man moi je jongle avec un demi-enfant! »

Il est temps que j’achève cet article… Et vous ? Connaissez-vous Venise ?

J’en profite pour dire un GRAND MERCI à Gilles, le papa de mon amoureux, car c’est lui qui nous a invité dans cette superbe ville…

ps: j’aimerai vous faire part, d’un heureux événement qui m’est arrivé durant ce séjour…

J’ai eu mon diplôme !!!!

Je suis donc officiellement Ferronnière d’Art (ou Forgeronne si vous préférez)

venise67

Publicités

2 réflexions au sujet de « Comment j’ai vécu Venise »

  1. Félicitations pour ton diplôme. Nous sommes allés à Venise il y a quelques années pendant le carnaval. Ce fut 4 jours enchanteurs et étonnants. Je pensais trouver une ville délabrée, remplie de touristes. Effectivement pas mal de touristes, mais une certaine chaleur de la part des vénitiens dès qu’on s’éloignait des sentiers battus. Des couleurs même au mois de février époustouflantes. Une architecture à couper le souffle. Une des rares villes où j’aimerai retourner.

    J'aime

Petits mots

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s