Le Pow Wow de Wendake (video inside)

13502540_10208783243370326_7343683099818394595_o

Le 25 juin dernier, nous sommes allés à notre premier Pow Wow situé sur la réserve indienne de Wendake (voir mon article sur la réserve!). Le powwow est une ancienne tradition chez les peuples amérindiens qui fêtait un événement religieux ou un exploit guerrier. Aujourd’hui il s’agit d’un événement d’autochtones qui met en avant l’héritage culturel indien par le biais de musiques et danses.

13517437_10208783239330225_7388708286236928020_o

Il faisait beau et très chaud (et il y avait du monde !). Sur place, il y avait des stands d’artisanat et restauration traditionnelle dont l’accès est gratuit. Derrière, le spectacle de danses battait son plan dans l’amphithéâtre verduré, au rythme des tambours et chants traditionnels. Les tambours représentent selon la culture indienne, le pouls de la nation et de l’univers; il y en a de différentes tailles, selon les usages et ce sont  des objets très sacrés.

13490757_10208783239370226_7412798611168386974_o

S’étant acquitté des 15 dollars d’entrée nous sommes allé prendre place (on a eu du mal, les places assises étaient quasiment toutes occupées, nous avons passé la première heure debout puis nous avons pu nous installer avec le public, très proche de l’arène des danseurs). Il y avait plusieurs tribus et une compétition amicale de danse entre elles commentée en direct par des animateurs. Il y en avait pour la danse au châle, celle pour les jeunes enfants, pour les femmes de plus de 45 ans, pour les hommes de plus de 45 ans, pour les danses à grelot etc…  Les danseurs étaient jugés sur leur aptitude à suivre la mesure et le rythme du tambour et à s’arrêter avec la musique, les deux pieds au sol.

Certaines danses ont des particularités: par exemple chez les femmes, cela consiste à fléchir les genoux au rythme des tambours, en balançant le corps de haut en bas tout en changeant subtilement de pied pour tourner. Pour la danse au châle il faut exécuter de nombreux tours et des pas de fantaisie, en suivant le rythme; pour les grelots les danseurs doivent suivre les tambours et faire sonner leurs grelots en bougeant le plus doucement possible, le son devant s’arrêter en même temps que le battement des tambours… Pas si simple !

L’ambiance était très festive et entre les compétitions le public était chaleureusement invité à danser avec les natifs costumé dans l’arène.

13498045_10208783239450228_581155022580499413_o

13528200_10208783241690284_5844794181872347227_o

 

13522702_10208783240690259_3888485965017316863_o

 

13517678_10208783240530255_1264530270200344960_o

A un moment il eut une pause, car un danseur avait perdu une plume d’aigle de son costume. Pour le coup, j’avoue que je n’ai pas super bien entendu ce qui était dit dans le micro, mais d’après ce que j’ai compris, les plumes d’oiseaux representent un cadeau provenant du Grand-Esprit ainsi qu’une partie de l’essence de l’oiseau dont elle provient. Chaque plume a une symbolique et est aussi importante qu’un membre de sa famille. Comme le veut la coutume lorsque celle qui décorait le costume tombe, il faut ôter son chapeau, faire silence (ne pas filmer ni prendre de photos) et faire une cérémonie de libération de l’esprit de la plume pour l’accompagner dans l’autre monde. Les danseurs ont quitté alors l’arène et d’autres sont restés pour la cérémonie; il ne faut pas la toucher directement avec le doigts, et les hauts membres se placent à chaque point cardinal et d’autre récupèrent la plume avec une prière. (Hum c’est vraiment résumé à ma façon, si un lecteur ici en sait plus qu’il n’hésite pas à me rectifier, merci :) )

Les costumes étaient beaux, très au goût du jour pour certains (nous ne sommes pas dans de la reconstitution historique,  les indiens et leur coutumes vivent toujours, adaptées à l’air du temps). Bref,  je vous laisse un petit extrait vidéo, j’espère que vous apprécierez :)

 

 

sources pour certaines infos:  http://www.rcmp-grc.gc.ca/pubs/abo-aut/spirit-spiritualite-fra.htm , http://www.medecinedemereterre.com/pages/philosophie-amerindienne/les-plumes-cadeau-du-ciel.html.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le Pow Wow de Wendake (video inside) »

  1. Merci pour cet article instructif, ça doit être génial d’assister à ça ! (Je suis jalouse huhu)
    La « procédure » de récupération de la plume (appelons ça comme ça ^^) m’a beaucoup étonné, c’est tout un rituel. C’est fou tout le respect qu’ont les indiens pour ce genre de choses, je trouve qu’on devrait s’en inspirer et arrêter de croire que tout nous est dû…
    Et c’est trop joli, toutes ces danses, ces couleurs… J’aurais bien aimé voir les stand de créations artisanales, ce qu’ils fabriquent

    Bisoooous

    J'aime

    1. Bien dit Marine !
      Pour l’artisanat j’aurai pas osé prendre de photos si j’avais voulu, mais en gros c’est des vêtements en cuir, en fourrure et autres objets traditionnels dans ces matières. Même si ils prient et remercient les animaux pour ces « dons », étant végane je n’approuve pas donc je ne le mets pas en avant dans cet article ^^
      Bisous bisous !

      J'aime

Petits mots

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s